Aurores de juin

François · juin 07, 2013 · François, Zoom Communication & Photographie · 9 commentaires

Les aurores boréales sont l’un des plus beaux et impressionnants phénomènes naturels. Et jeudi soir, la région du Bas-Saint-Laurent a été choyée. De la pointe de Rivière-du-Loup à L’Isle-Verte, je me suis régalé.

Aurora juin-2

Elles n’étaient pas aussi intenses qu’en octobre et novembre dernier, mais quel spectacle. Elles ont dansé, en robes teintées de roses et verts. Superbe. Généralement, on peut observer de telles aurores entre 22 h et 3 h. Selon des statistiques d’observation les mois de février et mars, et plus particulièrement ceux de septembre-octobre sont les plus propices à l’observation d’aurores boréales.

Aurora juin-3

Il faut savoir que ce n’est qu’à une distance de 100 à 200 kilomètres au-dessus du sol que la majorité des aurores boréales se révèlent à nous. Les trois premières photos présentées ici ont été prises à la Pointe de Rivière-du-Loup, principalement entre 23 h 30 et minuit.

Ensuite, cap sur L’Isle-Verte et ses aboiteaux d’où ont été prises les deux photos suivantes.

Aurora juin-4

Si la pollution lumineuse est un ennemi des aurores, les nuages ne sont pas à négliger. Ils agissent comme un voile parasite. Même peu présents, ils atténuent les couleurs. La pollution lumineuse s’y reflète aussi.

Aurora juin-5

Les éruptions solaires auraient un rythme de 11 ans et 2013 est justement une de ces années. Bonnes observations. La première image « Aurora juin 1 » a été prise à 800 ISO, les autres, pour gagner en vitesse d’obturation, ont été prises à 2 500 isos.

9 Commentaires:
  1. Au risque de me répéter….WOW!

    Incroyable comme il faut SAVOIR s’adapter selon leur force, leur luminosité, leur mouvement, leur couleur, la clarté du ciel, etc….j’ai besoin de pratique, amenez en des aurores!!!!!

    Je me demande: tu as augmenté de beaucoup ta vitesse pour passer de 800 à 2500? J’ai pas oser monter en haut de 1000 (sur que j’ai pas une bombe de capteur et de puissance non plus là, je tombe bizarrement plus vide dans un carré de sable dans le ciel 🙁 ) Par contre j’ai essayé à plus de 30 secondes…oui j’ai du plus lécher un peu mais…encore là pour éviter le bruit 🙁 (je m’auto-répond presque le pire…!!!)

    Marie-Claude · juin 08, 2013
    • Ça permet d’augmenter un peu la vitesse. Tout dépend de tes aurores. Certaines sont plus éphémères et des poses de 30 secondes sont à proscrire. Pour d’autres, tu peux y aller gaiment. Le bruit ne devient un facteur déterminant que si j’ai un avant-plan plus présent.

      François · juin 08, 2013
      • J’ai l’impression que le bruit ne va pas tant polluer l’avant-plan (remarque pas encore fait avec décors) que mon noir de ciel, ou «en arrière de l’aurore», si tu vois ce que je veux dire…

        Marie-Claude · juin 10, 2013
  2. Peut-être qu’elles avaient un peu moins d’intensité et qu’elles étaient moins colorées que celles de l’automne passé mais wow quand même M. Drouin, comme d’hab! Je ne peux que m’incliner devant votre volonté de prendre de magnifiques photos pour le bonheur de nos yeux… Moi je dormais à cette heure-là! Vous avez toute mon admiration!!!

    J’aime particulièrement la troisième, à cause du « feu » sur les roches. Mais je suppose que ça ne vient pas des reflets du ciel mais bien de la pollution lumineuse?

    Annie · juin 08, 2013
    • Bonjour Annie,

      Photographier jusqu’à 1 h 30, c’était facile. Écrire le billet et préparer les photos aussi. Se coucher à 3 h du matin, facile. C’est quand le réveil-matin a crié à 6 h 30 que c’était difficile!

      Merci pour l’appréciation. Pour la lumière au sol, malheureusement oui, une partie provient de la pollution lumineuse, mais (!), une partie provient aussi des aurores, très fortes à ce moment.

      François · juin 08, 2013
  3. WOW! J’ai manqué ça! Jeudi à vendredi? C’est hot. Les nuages, ça fait comme un voile et j’aime ça. Mais sans, ça aurait été malade. Ça me fait tripper comment tu te déplaces pour une photo. Les autres clique ça de leur galeries avec des lumières de lampadaires, des fils électriques… jamais toi.

    Oz · juin 10, 2013
    • Je ne jugerai pas les autres. Mais pour moi, la photo ce n’est pas statique. Se limiter à photographier son sujet tel qu’on le voit c’est se limiter. Il faut aller plus loin, varier l’angle. Si tu veux vraiment quelque chose et que tu n’es pas prêt à aller chercher, tu ne mérites pas de l’avoir.

      François · juin 10, 2013
  4. Elles sont sublimes! Je les préfères encore à celles de novembre. Dire que je dormais… Pathétique !

    Ray · juin 10, 2013
    • Tu n’étais pas le seul. Mais avec ton nouveau matériel, tu aurais eu de quoi t’amuser. 😉

      François · juin 10, 2013

Désolé, commentaires fermés.