Le Noble art est l’art de la boxe anglaise. L’expression est aujourd’hui utilisée pour désigner la boxe en général. Au-delà du sport, elle est un engagement de l’âme et du corps qui trouve son origine dans l’antiquité. Pratiquée par de véritables guerriers, des femmes et des hommes hors du commun, la boxe fascine. Son histoire est peuplée d’immortels. Son présent est composé d’athlètes, hommes et femmes, jeunes et vieux, dévoués et dédiés à cette discipline. Du 27 au 29 mars derniers, l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup a présenté les Gants dorés (Golden gloves) à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup. Dirigée par deux êtres d’exception, Marie-Claude Poirier et Mathieu Lavoie-Dion, l’École propose à ses élèves un mode de vie, une hygiène du corps et de l’esprit dans un lieu sain où le respect n’a d’égal que le travail. Leurs pugilistes ont survolé le ring des Gants dorés. Ci haut, Clovis Déry, quintuple champion des Gants dorés à seulement 15 ans. Mélody Dubé, la guerrière. La future championne, Leila Beaudoin. Bryan Nadeau Ouellet, le fonceur. Mathieu Lavoie-Dion, l’âme du club.
Lire plus
Soirée de Boxe avec un grand « B » samedi. Un total de 600 spectateurs pour de la boxe olympique à Rivière-du-Loup, c’est certainement un record. Bravo à l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup avec en tête Mathieu Lavoie-Dion, Marie-Claude Poirier, Karl Déry et Daniel Larouche pour leur implication. Le décor de la salle de congrès de l’Hôtel Universel sied particulièrement bien à ce genre de gala.
Lire plus