New York City ! Ah NYC, la ville qui ne dort jamais. Comment oublier New York ? Alors qu’un ami s’y trouve avec sa petite famille, j’ai eu envie de revenir en octobre 2011, à ma dernière visite dans la grosse pomme. En fouillant sur le blogue, oh stupeur, j’ai réalisé que certaines photos n’ont pas suivi le transfert du billet « Le New York blues » que j’avais initialement posté sur le blogue d’infodimanche.com en 2011. L’occasion était donc belle de revisiter mes photographies de ces 48 heures inoubliables. J’en ai profité pour diviser et compléter le texte original en une série de huit billets dédiés à cette mégapole fantasque. En espérant que la ballade vous plaira. Enjoy. CLIQUEZ sur ce lien afin d’accéder au huit nouveaux billets : ICI -> http://www.zoomcommunication.net/category/voyages/new-york-city/
Lire plus

Ballade du samedi

par François· août 10, 2014· dans Paysage· 8 commentaires
Ballade du samedi, le Kamouraska brille de tous ses feux. Le fleuve revêt sa robe du soir. Les deux premières (celle en entête et la suivante) ont été prises à l’aide d’une 17-35. À la base, l’émotion ressentie est face à une scène, une scène que j’ai voulu capter.
Lire plus
L’Espagne et la Catalogne vous manquent. Le décalage ne se veut pas seulement horaire, mais gastronomique ? Vous rêvez patatas bravas, le seul mot paella vous transforme en version bipède du chien de Pavlov, vous vous réveillez la nuit en marmonnant cerveza, chocolate con churros, mariscada, pulpa, jamón, tapas et… paella ?
Lire plus
J’aime Cacouna. Mais force est d’admettre qu’il me reste encore quelques recoins à découvrir. Ce fut le cas mardi soir. Une échappatoire de quelques minutes et… une « plage ».
Lire plus
Ça y est, voici la nouvelle bébelle, mon nouveau jouet. Après avoir revampé le site et le blogue, voilà que c’est le Kodak qui subit une petite mise à jour. Le D800E a fait place au Nikon D810 depuis maintenant deux semaines. Le roi est mort, vive le roi !
Lire plus
Il est de plus en plus difficile d’observer les étoiles en milieu urbain. Et par milieu urbain, j’inclus des villes de 10 000 à 20 000 habitants. Pensons notamment à Rivière-du-Loup et Thetford Mines. Le cas de Thetford Mines est intéressant, car pendant longtemps, la ville a fait la sourde oreille aux demandes répétées d’astronomes, y compris ceux de l’observatoire du Mont-Mégantic de limiter les heures d’éclairages et de favoriser le remplacement des luminaires par des systèmes d’éclairage dont le faisceau lumineux est dirigé vers le bas . Mais en 2011, à l’instar de Sherbrooke, le conseil de ville de Thetford Mines a finalement adopté une première réglementation concernant l’éclairage extérieur.
Lire plus
Depuis une semaine déjà, l’équipe de Zoom Communication & Photographie se la coule douce. Eh oui, les vacances ! Un repos bien mérité (on insiste même!) qui nous permettra de recharger nos batteries après une année particulièrement chargée. Mais pas question de rester immobile #NoParking
Lire plus
Avant de retourner à Barcelone, puisqu’il nous reste Gaudi et son oeuvre colossale, les rues de Barri Gotic, et quelques coups de coeur à explorer, voici un autre « bord de fleuve ». Deux pour être précis. Le premier est à La Pocatière, le temps d’un souper dimanche soir en revenant d’Etchemin, et le second, quelques minutes plus tard, des hauteurs de Saint-Germain.
Lire plus
S’il y a des yeux de braise pouvant enflammer des coeurs de pierre, il y a aussi des ciels de feu qui enflamment le fleuve et ses rives. Des couleurs embrasant ciel et mer sur une scène qui se couvre d’or. Cliquez pour agrandir Mercredi (hier), j’étais trop loin du fleuve, le grand angle a rapidement fait place à un 300mm et encore, j’ai dû me résoudre à recadrer. Comme quoi, il n’y a pas qu’au grand angle que l’on peu s’offrir un coucher de soleil, entrer dans cette danse de feu. Cliquez pour agrandir Rivière-du-Loup n’est pas Barcelone, mais les couchers de soleil, ces explosions de lumières, quel spectacle !
Lire plus
Barcelone propose de nombreux marchés (mercat). Parmi eux, le Mercat Santa Caterina et le légendaire Mercat de La Boqueria. Le premier est certes moins touristique, mais se trouve dans le quartier de la Ribera dans la Ciutat Vella. C’est un secteur tout près de la cathédrale gothique et de petites rues où des boutiques proposent vêtements, artisanats et galeries d’art locales. Son architecture est unique et typiquement barcelonaise. Son toit, tout en courbes et en couleurs est composé de céramique. Une vague multicolore sur une structure de bois. Le marché a été entièrement rénové en 2005. On y trouve de tout, c’est à dire de la production locale comme des fruits et légumes, des fleurs mais aussi du poisson, des viandes, de la charcuterie dont une ou deux échoppes dédiées au Jabugo et enfin un petit supermarché « Caprado ». Il y a aussi un très beau bar à tapas… que je n’ai pas eu l’intelligence de photographier. Cliquez pour agrandir les photos Des olives (comme vous n’en avez jamais vu). Et puis, l’arrière, avec ses petites rues, ses boutiques. Cliquez pour agrandir les photos Mercat de La Boqueria C’est sur La Rambla que se trouve le fameux Mercat de La Boqueria ou, comme ils […]
Lire plus