Jeudi dernier, alors que je discutais avec une amie tout en sirotant un moka-expresso chez Van Houtte, mon attention s’est portée sur une lampe extérieure du café. Une lampe rouge. En fait, c’est l’ampoule fluocompacte qui est de couleur rouge. Ce qui m’a attiré, ce n’est pas tant le rouge, que les petites bulles emprisonnées dans le verre de la cloche. Un motif, une texture. [D800E + 105f2.8 VR, ISO 400, f6,3, 1/160s, main levée] J’ai repensé à ma mère qui m’a envoyé une photographie la semaine dernière, le vitrail des armoiries Drouin. Je lui ai promis de refaire la photo. Tout ça se mélange, le vitrail, la texture, la transparence, la lumière. [D800E + 105f2.8 VR, ISO 100, f14, 0,5s, trépied] Trépieds, lampe de poche (encore, je sais) et un appareil photo. Tout compact doté d’une fonction macro est suffisant. [D800E + 105f2.8 VR, ISO 400 f5, 1/100s, main levée] Une idée de ce qui m’a servi de matière première? [D800E + 105f2.8 VR, ISO 100, f14, 1/15s, trépied] C’est tout simple… Le fond rouge et la teinte plus verte de la feuille ont été obtenus en balayant un bâton lumineux rouge derrière la feuille. Voilà pourquoi j’ai fermé […]
Lire plus
La photo est pour moi signe d’expérimentation. J’aime jouer avec la lumière. Pour être franc, moins il y en a, plus le plaisir à relever le défi est grand. Si certains ne jurent, et ils sont légitimes de le faire, que par leurs flashs studio, j’ai un plaisir fou à jouer avec une simple lampe de poche de 1 lumen. Dimanche soir, après un weekend pas tranquille du tout sur le plan journalistique, je me suis mis à la recherche d’un sujet, disons moins froid et mobile. Une nature morte, et pourquoi pas les restants de la Saint-Valentin. Le light painting m’est revenu en mémoire. Il faut trouver le cadrage, puis le temps de pose pour que la lumière de la lampe de poche ne brûle pas les couleurs des fleurs. Je ne voulais pas non plus faire ressortir le feuillage. [Nikon D800E + 105f2.8 VR, ISO 50, f6,3, 20s] Moins spectaculaire dans cette forme, la lumière est ici utilisée pour peindre de façon à modeler et faire ressortir le sujet, en l’occurrence, les fleurs. Tout le reste est secondaire. Conseils : Effectuez votre composition à la lumière, faites ensuite votre mise au point, puis, au besoin, vissez votre filtre […]
Lire plus
Je suis en panne sèche. Sinusite, rhume, surcharge de travail au bureau, j’ai l’inspiration à zéro. Vous me répondrez que ça se voit sur le blogue, vous avez, hélas, bien raison. Jeudi après-midi, j’ai eu la chance de quitter le bureau vers 16 h. J’ai donc ramassé le D800E à la maison et j’ai donné rendez-vous à une amie. À pied, je me dis que l’inspiration me viendra bien. Erreur. Si les vannes nasales coulent à flot, côté idée, c’est le désert. En marchant, j’ai aperçu une vieille maison de brique, laissée à l’état d’abandon. Voilà un sujet. Après avoir tourné autour, l’avoir regardé sous divers angles, rien n’y fait. J’ai zoomé, dé-zoomé, rien. Alors j’ai appliqué le conseil de Robert Capa. Je me suis rapproché, encore, et encore. Clic! La peinture écaillée devient le sujet. Café. Après un expresso-moka, une lampe rouge à la sortie. Et alors? Et surtout, pourquoi pas. Le meilleur moyen de trouver l’inspiration, c’est de ne pas la chercher. Ce soir, après avoir écrit ces lignes, je vais noter deux idées, de véritables photos. L’idée m’est venue en photographiant la lampe rouge. Et vous le verrez dans quelques jours, ça ne concerne pas une lampe rouge. […]
Lire plus
Après le Nikon 1 V1 en kit avec la Nikkor 10f2.8 et la 10-30, je me suis trouvé à confiner l’appareil au rôle de compact de luxe. Je lui ai donc adjoint deux nouveaux amis : une Nikkor 30-110 et un petit flash SB-N5. Un N&B tout simple, flash déporté… dans la coupole d’une des deux lampes situées au dessus de l’îlot (bra-vo!), février 2013. [Nikon 1 v1 + 30-110, 38,5mm, ISO 1600, f3,8, 1/60s] Flash Le flash est minuscule et tient au creux de ma main. Il mesure à peine 7 centimètres pour seulement 70 grammes. Évidement, ce petit gabarit présente une portée limitée, et il affiche un nombre guide de 8,5 à 100 ISO. Mais attention, dès 400 ISO on passe à 17, ce qui est suffisant pour éclairer une pièce moyenne et ouvrir les portes de l’éclairage diffus. Minuscule, ce qui ne l’empêche pas de pivoter horizontalement sur 360 degrés et de 90 degrés verticalement. Le SB-N5 est alimenté par le V1, ce qui signifie qu’aucune pile n’est requise. Le mode i TTL fonctionne à merveille. Cher à sa sortie, on le retrouve en liquidation à 75$, une véritable aubaine. 30-110 f3,8-5,6 Lentille surprenante, équivalente d’une 81-297mm sur […]
Lire plus
Retour sur le Light painting ce lundi matin. Vous avez été quelques-uns à m’écrire par courriel pour me demander plus d’exemples. Il est vrai que la signature « Marianne » était plutôt discrète et que cette technique n’est pas réservée qu’à « signer » ses photos d’un mot, d’un nom ou d’une phrase. Personnellement, à défaut de savoir dessiner, j’aime bien souligner les contours d’objets. Guitare Norman sous des airs moins classiques, février 2013. [D800E + 35f2, ISO 100, f16, 326s] Pour débuter, choisissez des objets stables. Inévitablement, votre lampe de poche touchera votre sujet créant du même coup un flou de bouger venant ainsi ruiner votre prise de vue. Un vélo sur pied ou adossé sur un mur se prête particulièrement bien à ce type d’expérimentation. D’autres préféreront dessiner quelque chose qui vient s’intégrer à une scène, par exemple une fleur dans un champ de terre. Malheureusement, le dessin chez Zoom, c’est Nadia et Marianne… À défaut d’écrire et de dessiner, mettez du mouvement dans une pose statique. Une bière entre amis peut rapidement devenir prétexte à photo. Deux lampes de poche plus tard, février 2013. [D800E + 35f2, ISO 100, f14, 22s] J’aime aussi l’art abstrait. Qu’il soit […]
Lire plus
Samedi soir à Rivière-du-Loup, regard sur l’archipel Les Pelerins. Le ciel disparait au nord-ouest de l’Île-aux-Lièvres. L’horizon s’est embrasé, un spectacle grandiose. Malheureusement, j’ai manqué le moment magique où le soleil touche la cime des montagnes de Charlevoix. Pire encore, je n’avais pas de trépied avec moi. Mais je ne pouvais pas, ne pas tenter ne serait-ce qu’une photo souvenir. Pour ceux qui n’ont pas d’application leur permettant de connaître les heures de lever et de coucher du soleil, voici un lien qui pourrait vous aider, tout comme moi, à ne plus manquer un coucher de soleil (le deuxième plus beau au monde selon un journaliste du National Geographic). Cliquez ICI. Photo de Une : D800E + 28-300, ISO 800, f8, 300mm à 1/13s à main levée.
Lire plus
Depuis la sortie de la version 2.0 de Zoom Communication & Photographie, les statistiques ont pratiquement explosées. Nous enregistrons des hausses importantes en matière de visiteurs et de visites. Alors, je me répète, mais merci. Dans le but de poursuivre sur cette lancée, ne reculant devant aucune folle dépense, Zoom Communication a fait l’embauche d’un nouvel édimestre, dont la liste de qualifications est du jamais vu (et ça tombe bien, on ne l’a jamais vu!) : Môssieur Félix-Antoine. À ce poste, Môssieur sera responsable du développement de Zoom Communication & Photographie sur les différentes plateformes mobiles. Alors Môssieur Félix-Antoine, que pensez-vous de notre plateforme mobile actuelle? Môssieur Félix-Antoine. [Nikon D800E +85f1.8, ISO 800, f4, 1/60] Ça commence bien! Ça doit-être la cravate. Vive la conciliation travail-famille. Ou comment travailler sous les bruits du jeu Jetpack Joyride. Merci Félix! Papa, tu me déconcentres, bon!
Lire plus
Aller-retour à Québec jeudi après-midi. La visite à la clinique terminée, il ne me restait plus que 15 minutes pour rejoindre Place Laurier et avec un peu de chance, y trouver un objectif 30-110 pour le Nikon 1 V1. Au cas où, le D800E m’accompagnait. Je me suis garé à 20 mètres de l’entrée du commerce. La chasse photographique serait, hélas, de courte durée. Rien ne s’est offert à moi, à mon œil, et à mon objectif. Aucune scène particulière, que des rangées d’autos, personne. Quelques détails, des couleurs, des éclairages, des textures. Voilà! C’est tout ce qu’il me fallait. Une superposition de colonnes supportant le stationnement, une entrée située dans un recoin, pas besoin de plus. Je sais bien qu’il n’est pas question de produire la photo de l’année, mais voilà un exercice de cadrage et de style qui s’annonçait comme un beau défi. Stationnement Place Laurier, Québec, 7 février 2013. [D800E + 28-300VR, ISO 1250, f5, 1/40s] À un certain moment, il faut oublier la technique, le matériel, le pourquoi du comment et ouvrir son esprit à l’environnement, quel qu’il soit. Souvent, notre attention se pose sur un détail. Appropriez-le-vous! Saisissez-le, tournez autour, variez votre angle de vision. Laissez […]
Lire plus
En décembre dernier, nous avons sévèrement critiqué le magazine Photo Solution. Le nouveau numéro étant arrivé en librairie, nous étions curieux de voir s’il y avait amélioration. Notre verdict. Les bons coups : – Patrice Halley vide son sac (photo, on s’entend). On applaudit. – Briser les règles en photo de nature par Younes Bounhar, un plaisir à lire. – Toucher les cordes sensibles par Moose Peterson. On en redemande. – Le point de fuite par Jean-François Landry. Simple et instructif. – Le truc du Ziploc par Guy Langevin, on aime ça le Duct-Tape! Les flops : – Le test du Nikon D600 par Peter K. Burian. Aucune photo prise par un D600. – L’utilisation des polarisants par Jean-François Landry. L’utilisation du filtre polarisant doit se faire avec parcimonie. Si son utilisation s’avère nécessaire dans les tropiques, ici, outre en situation de surface vitrée ou liquide, mieux vaut le laisser au fond du sac. Polarisant 101 ça!* Le reste de la revue, comme « s’équiper pour la photo de paysage » et « Les meilleurs sites au Québec (photo d’oiseaux) », gagnerait à être plus exhaustif. Dans l’ensemble, un bien meilleur numéro que le précédent. * Le polarisant Île Quarry, […]
Lire plus
Parce qu’il fait froid, parce qu’il n’y a pas que la photographie de paysage, il est bon d’approfondir d’autres domaines de la photographie. Du moins, de les expérimenter, ne serait-ce que pour le plaisir. La photo ci-haut, est un de ces essais. Alors que je me trouvais sur un site pour un tout autre type de shooting, un ennui glacial m’a poussé – une rafale de vent de près de 65 km/h – à expérimenter. À provoquer les choses. Et pourquoi ne pas dessiner avec la lumière. Le paint lightning.  Je ne traduis pas paint par peindre, parce qu’aujourd’hui, je n’aborderai que le volet dessin et encore, dans son expression la plus simple. Mais je reviendrai plus tard sur quelques techniques où l’on peint carrément, à la façon d’un peintre (ou presque). Muni d’une petite lampe de poche et vêtu de vêtements sombres, vous voilà prêt à « dessiner ». À la maison, dehors, dans l’auto, il n’y a pas de limite autre que celle de votre imagination. En quoi ça consiste? Alors que votre appareil photo effectue une pose lente, vous « dessinez » ou écrivez à l’aide d’une lumière. Le défi consiste à ne pas apparaître dans la […]
Lire plus