S’il y a des yeux de braise pouvant enflammer des coeurs de pierre, il y a aussi des ciels de feu qui enflamment le fleuve et ses rives. Des couleurs embrasant ciel et mer sur une scène qui se couvre d’or. Cliquez pour agrandir Mercredi (hier), j’étais trop loin du fleuve, le grand angle a rapidement fait place à un 300mm et encore, j’ai dû me résoudre à recadrer. Comme quoi, il n’y a pas qu’au grand angle que l’on peu s’offrir un coucher de soleil, entrer dans cette danse de feu. Cliquez pour agrandir Rivière-du-Loup n’est pas Barcelone, mais les couchers de soleil, ces explosions de lumières, quel spectacle !
Lire plus