Une glace de nacre, un ciel d’opale, la mer-merveille respire lentement sous sa robe glaciaire. Les lumières s’étiolent, des voix murmurent. Le souffle glacé du temps court sur les flots interdits. Les voilures célestes se posent sur l’horizon d’un chaland immuable, nommé Charlevoix. Détour improvisé, MRC de Kamouraska, février 2015. Cliquez pour agrandir Nikon D810 + Nikkor 28-300 VR Nikon D810 + Nikkor 28-300 VR Désaturation partielle. Nikon D810 + Nikkor 28-300 VR
Lire plus
Le soleil a été généreux mercredi dernier. Une formidable éruption solaire a propulsé deux tempêtes à la vitesse folle de 4 millions de km/h en direction de la terre. Un premier impact est survenu tôt dans la nuit de jeudi à vendredi. Malheureusement, les nuages ont gâché la partie au KRTB.
Lire plus
Photos du samedi soir. Rien d’extraordinaire, une simple constatation, j’habite un fichu de beau coin de pays. Charlevoix, l’Île aux Lièvres (un must à visiter, ça commente ICI), et surtout, ce fleuve aux grandes eaux. Le décor est planté.
Lire plus
J’aime Cacouna. Mais force est d’admettre qu’il me reste encore quelques recoins à découvrir. Ce fut le cas mardi soir. Une échappatoire de quelques minutes et… une « plage ».
Lire plus
Avant de retourner à Barcelone, puisqu’il nous reste Gaudi et son oeuvre colossale, les rues de Barri Gotic, et quelques coups de coeur à explorer, voici un autre « bord de fleuve ». Deux pour être précis. Le premier est à La Pocatière, le temps d’un souper dimanche soir en revenant d’Etchemin, et le second, quelques minutes plus tard, des hauteurs de Saint-Germain.
Lire plus
S’il y a des yeux de braise pouvant enflammer des coeurs de pierre, il y a aussi des ciels de feu qui enflamment le fleuve et ses rives. Des couleurs embrasant ciel et mer sur une scène qui se couvre d’or. Cliquez pour agrandir Mercredi (hier), j’étais trop loin du fleuve, le grand angle a rapidement fait place à un 300mm et encore, j’ai dû me résoudre à recadrer. Comme quoi, il n’y a pas qu’au grand angle que l’on peu s’offrir un coucher de soleil, entrer dans cette danse de feu. Cliquez pour agrandir Rivière-du-Loup n’est pas Barcelone, mais les couchers de soleil, ces explosions de lumières, quel spectacle !
Lire plus
Mardi après-midi, après une matinée complètement folle chez Info Dimanche (le journalisme n’est pas un métier de pantouflard), j’ai eu besoin de me ressourcer, histoire de décrocher. Une semaine qui journalistiquement parlant – forte et riche en belles émotions – se terminait. Quoi de mieux que d’aller photographier en boisé… et pourquoi pas avec une amie!?  – Marie-Claude, drette là, as-tu du temps? [Cliquez pour agrandir les photos] Nous voilà donc au parc des Chutes. Un retour pour moi. Marie-Claude, y est où ton kodak? Marie-Claude, y est où ton trépied? Marie-Claude… Les couleurs du ciel s’estompent rapidement. Le temps nous manque. Tant pis, la jasette compense pour les couleurs. Pour le reste, il faut savoir s’adapter. Je fais un cadrage à l’aveugle (un filtre ND 400 est vissé sur l’objectif), le temps s’écoule vraiment rapidement, je ne veux pas perdre la couleur dans le nuage. Marie-Claude et moi avons repéré un secteur dégagé,  nous nous y installons. Sept minutes plus tard, j’obtiens l’effet souhaité du point de vue des couleurs, mais un un temps de pose plus long aurait été préférable. Encore une fois, on le voit, l’après-midi était déjà bien avancé. De jour, les résultats sont bien différents, les […]
Lire plus
Samedi, party de Noël d’Info Dimanche. Nadia est sur son trente-et-un, moi je… Je fais de mon mieux. De retour à la maison, une lueur verte au large du fleuve (Rivière-du-Loup) m’a rappelé une série de SMS d’amis me demandant plus tôt s’il n’y avait pas des aurores dans la région. Le ciel était dégagé, une première en plus d’une semaine. Aurores il y a avait bien. Cliquez sur les images pour les agrandir. Pour l’ami Jean qui se demande si une 19-35 est suffisante pour photographier les aurores, les trois photos suivantes ont été prises à 85mm (Nikkor 85f1.8 G). Les photos suivantes ont été prises à 35mm (Sigma 35f1.4 ART) Et un merci tout spécial à Marie-Claude, le cache-oreilles « oursons » offert en cadeau a été bien utile. Cette photo a été prise à une focale de 24mm (Nikkor 24f2.8 AF-D).
Lire plus
J’aime les paysages d’ambiance. Mais en photographier un lorsque le ciel est nuageux et surtout sans contraste, est ordinairement aussi peu inspirant que propice à ce type de photo. Mais avec un brin d’acharnement, rien n’est impossible. Pour la première photo, j’ai souhaité donner un cachet ancien, mais aussi apporter une touche dramatique au paysage. Au moment de la prise de vue, j’avais une teinte sépia (à l’ancienne) en tête. Lightroom m’a donné raison. La seule modification est l’apport d’un brin de luminosité et une accentuation à l’export de la photo. Pour la deuxième photo, je ne sais pas à quoi est dû ce halo aussi lumineux que décentré. Aucun effet de vignettage n’a été ajouté. Après quelques minutes sur place, j’ai remarqué une luminosité plus forte à ma gauche, sur la glace (notez que sur la première photo il est plutôt à droite). J’ai eu la bonne idée de visser un filtre à densité gris-neutre en espérant souligner l’effet. Je ne croyais pas si bien faire. De ces trois photos, seule la première a été modifiée au niveau de la colorimétrie. La teinte bleue de la seconde est due à l’utilisation d’un filtre gris. Maintenant vous le savez, la […]
Lire plus