GOOD MEMORIES NEVER DIE Je t’aime Barcelone, merci pour tout. Pour la mer, pour le soleil, pour tes rues étroites, belles, vivantes, je t’aime pour les Catalanes, souriantes, belles comme des déesses, pour la folie. Tu as été généreuse. J’ai été gourmand. Mais sache je ne suis pas rassasié, et que nous devrons nous retrouver. Aller au bout de l’autre. D’ici là, tu m’habiteras encore longtemps.
Lire plus
Tibidabo surplombe Barcelone de ses 512 mètres. Le plus haut pic de la Serra de Collserola qui domine la ville millénaire. On y retrouve plusieurs monuments, dont un petit parc d’attractions, une double église, et une tour relais pour les communications non célestes.
Lire plus
Visiter Barcelone sans visiter l’indéfinissable et titanesque Sagrada Família, revient à visiter Paris sans la tour Eiffel, Rome sans le Colisée et la place Saint-Marc, Londres sans le Big Ben. En catalan, on la nomme Temple Expiatori de la Sagrada Família, ce qui signifie temple expiatoire de la Sainte Famille.
Lire plus
Lors du précédent billet, l’une des oeuvres majeures de Gaudí était à l’honneur, le parc Güell. Je vous présente aujourd’hui la casa Batlló et la casa Milà, deux édifices incontournables de Barcelone. Deux chefs-d’œuvre de Gaudí qui se retrouvent aussi sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Direction Passeig de Gràcia.
Lire plus
Antoni Gaudi (de son nom complet Antoni Gaudí i Cornet) est le plus célèbre architecte de Barcelone. Né en juin 1852, son travail est marqué par l’extraordinaire. Une symbiose entre l’art, la nature et la technique. Avec Gaudi, le génie côtoie comme c’est souvent le cas, la démesure, la folie et la passion.
Lire plus
La Barceloneta ! Coup de foudre le matin, le midi et le soir. La Barceloneta, c’est le quartier de Barcelone donnant sur la plage. Sa création remonte à celui du très beau Parc de la Ciutadella, dont la fontaine a reçu l’apport d’un tout jeune architecte du nom d’Antonio Gaudi. Cliquez pour agrandir La Barceloneta est avant tout un quartier de pêcheurs et de marins et qui a subi de profondes transformations avec le temps, mais dont l’âme ne se cache pas bien loin derrière les restaurants à touristes. Cliquez pour agrandir Marcher ses rues tôt le matin, voir le soleil littéralement s’extirper de la mer Méditerranée, y observer un pêcheur préparer ses agrès… S’y baigner en après-midi alors que les quatre kilomètres de plage sont pris d’assaut par les touristes et les Barcelonais, et y regarder, en soirée, un verre de vin à la main, les dernières lueurs du jour, priceless. Cliquez pour agrandir L’hôtel W  Le quartier olympique (1992) y a aussi posé ses pénates. En plus de la plage, on y retrouve l’aquarium, le casino, d’innombrables restaurants et bars, le téléphérique qui relie le port à Montjuic (frissons garantis), et le musée d’histoire Catalan. Cliquez pour agrandir les […]
Lire plus
Montjuïc culmine à 184,8 mètres, rien d’impressionnant direz-vous… et pourtant ! Déjà, les Romains y avaient érigé un temple dédié à Jupiter, roi des dieux, dieu du ciel. Cliquez sur les photos pour agrandir La montagne colline abrite aujourd’hui le château de Montjuiïc (voir les deux photos précédentes), le Jardin botanique, la Fondation Miro, le stade olympique (athlétisme) le palais Sant Jordi (gymnastique, converti en salle de concerts) et le très impressionnant Musée national d’art de Catalogne (MNAC). Pour gagner Montjuïc (son sommet), le plus agréable est certainement de prendre le téléphérique. Plaisir garanti et la vue mérite à elle-seule le prix du billet (7€ par personne quand même). Barcelone possède l’un des plus importants ports méditerranéens. L’activité y foisonne jour et nuit. Montjuïc en offre une vue spectaculaire et panoramique. Cliquez sur les photos pour agrandir La descente de Montjuïc vers le Jardin botanique et le stade olympique est longue et mieux vaut emprunter les raccourcis disponibles. N’hésitez pas à passer par les Jardins de Laribal, bien mieux qu’une simple route asphaltée et pas plus long. Et puis, on y marche à l’ombre en longeant plusieurs cascades. On rejoint ainsi le Stade olympique. Le stade était prêt dès 1929, mais l’histoire a […]
Lire plus
Les dimanches à Barcelone, c’est la fête à Montjuïc. Catalans comme touristes se rejoignent au pied du Musée national d’art de Catalogne (MNAC) pour observer les « fontaines magiques ». En début de soirée, on s’y rend avant tout pour regarder le soleil descendre se coucher derrière Tibidabo. Ses couleurs chaudes réchauffent la ville méditerranéenne. Il n’y a plus d’attente, la nature offre une dernière représentation sur fond de capitale catalane. Cliquez sur les photos pour agrandir Et puis, il y a le Palau Nacional (qui héberge le MNAC), bâtiment immense, imposant, majestueux. L’édifice a été inauguré en 1929 dans le cadre de l’Exposition internationale. L’expo 67, ça vous dit quelque chose, Terre des hommes, le métro ?  Voilà ! Bref, il abrite le Musée national d’art de Catalogne depuis 1934. Cliquez sur les photos pour agrandir Oui, mais les fontaines, François, où sont les fontaines ?! À l’instar du Palau Nacional, les « fontaines magiques » ont été créées pour l’Exposition Universelle de 1929. Elles sont présentées comme un incontournable de Barcelone (une réputation un brin surfaite). Le spectacle est beau, vraiment, mais on s’en lasse, surtout si on arrive sur le site un peu trop à l’avance. Cliquez […]
Lire plus
31 mai, il est 14 h, Rivière-du-Loup en froid. Le mercure ne dépasse guère les 12 degrés Celsius. Il en fait 12 de plus à Barcelone alors que le soleil se couche derrière Tibidabo. L’autobus roule ses premiers kilomètres, direction l’aéroport P.E. Trudeau. L’attente y est interminable. Il faut tuer le temps… le tuer à nouveau… encore…  Le vol Air Transat à destination de Barcelone est retardé de 30 minutes. Puis, réalisant que les derniers passagers montent à bord de l’avion (de notre quai d’embarquement) je fonce les rejoindre et à deux doigts de présenter ma carte d’embarquement, le haut-parleur crache :  dernier appel pour les passagers du vol Air Transat à destination de… Rome. Une heure plus tard, tous bien entassés dans l’avion, c’est le décollage pour Rome Barcelone. Sept heures suspendus entre ciel et mer. Hola Barcelona ! La voici du haut des airs : Barcelone. La ville millénaire, fondée par le fils de l’empereur Auguste. La fatigue fait rapidement place à l’enthousiasme. Des mois de préparations, mais enfin, nous y sommes. Bienvenido a España. Rapidement, nous quittons l’aéroport. L’aventure commence.
Lire plus
Quelle semaine nous avons vécue ! Que d’histoires à raconter, de photos à montrer. Barcelone, du 31 mai au 6 juin, plein les yeux, plein la tête, et surtout, plein le coeur. D’ici peu, le blogue vous proposera une série de billets sur ce trop court périple. Nos images, nos coups de coeur, Barcelone vu par nous, Nadia et moi (François). Des patatas bravas (mais comment ai-je pu vivre sans?) au jus de fruit du Mercat de Sant Josep de la Boqueria en passant par Barceloneta, vous plongerez au coeur même de notre petit périple en terre catalane. Des cathédrales, des rues, une plage urbaine, et évidement, l’idole de François, Antonio Gaudi. Bon voyage… 😉
Lire plus