Montjuïc culmine à 184,8 mètres, rien d’impressionnant direz-vous… et pourtant ! Déjà, les Romains y avaient érigé un temple dédié à Jupiter, roi des dieux, dieu du ciel. Cliquez sur les photos pour agrandir La montagne colline abrite aujourd’hui le château de Montjuiïc (voir les deux photos précédentes), le Jardin botanique, la Fondation Miro, le stade olympique (athlétisme) le palais Sant Jordi (gymnastique, converti en salle de concerts) et le très impressionnant Musée national d’art de Catalogne (MNAC). Pour gagner Montjuïc (son sommet), le plus agréable est certainement de prendre le téléphérique. Plaisir garanti et la vue mérite à elle-seule le prix du billet (7€ par personne quand même). Barcelone possède l’un des plus importants ports méditerranéens. L’activité y foisonne jour et nuit. Montjuïc en offre une vue spectaculaire et panoramique. Cliquez sur les photos pour agrandir La descente de Montjuïc vers le Jardin botanique et le stade olympique est longue et mieux vaut emprunter les raccourcis disponibles. N’hésitez pas à passer par les Jardins de Laribal, bien mieux qu’une simple route asphaltée et pas plus long. Et puis, on y marche à l’ombre en longeant plusieurs cascades. On rejoint ainsi le Stade olympique. Le stade était prêt dès 1929, mais l’histoire a […]
Lire plus
Les dimanches à Barcelone, c’est la fête à Montjuïc. Catalans comme touristes se rejoignent au pied du Musée national d’art de Catalogne (MNAC) pour observer les « fontaines magiques ». En début de soirée, on s’y rend avant tout pour regarder le soleil descendre se coucher derrière Tibidabo. Ses couleurs chaudes réchauffent la ville méditerranéenne. Il n’y a plus d’attente, la nature offre une dernière représentation sur fond de capitale catalane. Cliquez sur les photos pour agrandir Et puis, il y a le Palau Nacional (qui héberge le MNAC), bâtiment immense, imposant, majestueux. L’édifice a été inauguré en 1929 dans le cadre de l’Exposition internationale. L’expo 67, ça vous dit quelque chose, Terre des hommes, le métro ?  Voilà ! Bref, il abrite le Musée national d’art de Catalogne depuis 1934. Cliquez sur les photos pour agrandir Oui, mais les fontaines, François, où sont les fontaines ?! À l’instar du Palau Nacional, les « fontaines magiques » ont été créées pour l’Exposition Universelle de 1929. Elles sont présentées comme un incontournable de Barcelone (une réputation un brin surfaite). Le spectacle est beau, vraiment, mais on s’en lasse, surtout si on arrive sur le site un peu trop à l’avance. Cliquez […]
Lire plus
31 mai, il est 14 h, Rivière-du-Loup en froid. Le mercure ne dépasse guère les 12 degrés Celsius. Il en fait 12 de plus à Barcelone alors que le soleil se couche derrière Tibidabo. L’autobus roule ses premiers kilomètres, direction l’aéroport P.E. Trudeau. L’attente y est interminable. Il faut tuer le temps… le tuer à nouveau… encore…  Le vol Air Transat à destination de Barcelone est retardé de 30 minutes. Puis, réalisant que les derniers passagers montent à bord de l’avion (de notre quai d’embarquement) je fonce les rejoindre et à deux doigts de présenter ma carte d’embarquement, le haut-parleur crache :  dernier appel pour les passagers du vol Air Transat à destination de… Rome. Une heure plus tard, tous bien entassés dans l’avion, c’est le décollage pour Rome Barcelone. Sept heures suspendus entre ciel et mer. Hola Barcelona ! La voici du haut des airs : Barcelone. La ville millénaire, fondée par le fils de l’empereur Auguste. La fatigue fait rapidement place à l’enthousiasme. Des mois de préparations, mais enfin, nous y sommes. Bienvenido a España. Rapidement, nous quittons l’aéroport. L’aventure commence.
Lire plus