Que ce soit à Rivière-du-Loup, Trois-Pistoles, Rimouski ou qu’il s’agisse du Marché Jean-Talon à Montréal, les marchés publics sont des lieux de prédilection non seulement pour les amateurs de bonne bouffe, mais aussi pour les photographes. Donnez du piquant… à vos photos! C’est un festival de couleurs avant le temps. Et en ce début d’automne, lorsque les producteurs ouvrent leurs étoles (voir la grande photo), les couleurs mettent en valeur ces produits du terroir, ces fruits de la récolte. Les marchés en plein air sont ceux qui vous permettront de profiter au mieux de cette lumière d’automne, plus diffuse, plus chaude. N’hésitez pas à inclure des gens. À défaut d’obtenir leur autorisation, cadrez différemment. N’hésitez pas, non plus, à vous rapprocher, à cadrer plus serré que je ne l’ai fait lors de ma plus récente visite au Marché Jean-Talon histoire de mettre à l’épreuve ma Nikkor 24f2.8. Nikon D800E + Nikkor 24f2.8 AF-D, ISO 400, f5, 1/40s, main levée La saison des récoltes fait en sorte qu’au mois de septembre, les comptoirs de producteurs regorgent de produits. Les fruits et légumes frais sont autant de feuillage multicolore avant le temps. Pommes, piments, carottes, et j’en passe, remplacent à merveille les […]
Lire plus