D’un point de vue météorologique, dans notre hémisphère nord, l’été se termine le 31 août. Dans nos têtes, l’été c’est tant qu’il fait beau, que les feuilles des arbres sont verdoyantes et que la température nous dore le corps sous les chauds rayons du soleil. Officiellement, nous sommes l’automne. Dites-le à ma tête.
Lire plus
Après une guerre sans merci, l’équipe de Zoom Communication & Photographie est finalement tombée au combat. Un virus d’automne – ou pas – a d’abord eu raison de la relève, mais voilà que l’équipe dirigeante cède sous les attaques répétées de maux de ventre, sinusites et de migraines. Ça tombe comme des mouches feuilles d’automne! On se retrouve sous peu… atchoum!
Lire plus
L’automne est une circonstance aggravante. Ça ne vient pas de moi, mais d’un extrait du Raptus, de Diane Meur. Je ne suis donc pas le seul à voir arriver l’automne avec une certaine langueur. Les jours raccourcissent (rassurez-vous, il y a toujours 24 heures dans mes journées), les températures chutent et… mon moral aussi. Golden hour. Nikon D800E + Sigma 17-35 EX DGf2.8-4, ISO 100, 35mm, f4,5, 1/50s, main levée Pourtant, tout n’est pas triste. Pour faire contre mauvaise fortune bon coeur, je dirais même que septembre est à l’automne ce que le mois de mai est au printemps. La lumière change, elle se réchauffe. Pour tout amateur de photographie et de plein air, il faut savoir en profiter, principalement lorsque le soleil est bas. Certains sujets s’y prêteront mieux que d’autres… L’automne, n’est pas une fatalité pour le photographe. Bien au contraire, les occasions de « belles lumières », sans parler du bleu du ciel de septembre et d’octobre, seront légion. Avant même que ne s’amorce le « festival des couleurs », les occasions de bonnes photos seront maintes fois présentes. Un de mes coups de coeur… dans le prochain billet.
Lire plus