La vieille Capitale, pour moi, c’est avant toute autre chose, le charme de la Nouvelle-France. Lorsqu’il est question d’urbanité, je me tourne plutôt vers Montréal et surtout New York City. Mais Québec, seule ville fortifiée au nord du Mexique, est avant tout le berceau de l’Amérique française. Et ça se voit! Une Nouvelle-France qui s’étend de la montagne au pied du fleuve. Ses rues en pierres, ses maisons de pierres, ses remparts, son château, ses canons, et surtout, l’esprit qui s’en dégage. Une parcelle d’authenticité, un poème historique fait de pierres et de petites rues sinueuses. On m’a déjà dit (coucou David) que Québec était toujours belle. Je ne partage pas cet avis. Québec souffre d’une modernité quelconque et banale. Mais le Vieux-Québec – Saint-Roch aussi – c’est différent. C’est le coeur d’un peuple, d’une province. Voici donc sans prétention une série de photos prise lors d’une petite escapade dans le vieux le vendredi 8 mars, de minuit à 19 h 30. Un repérage, comme le début de quelque chose. *** La chambre d’hôtel, Hôtel Ste-Anne que je vous recommande chaudement. Les photos suivantes ont été prises au D800E + Tamron 19-35, à main levée, ISO 2000. Balade du soir, […]
Lire plus
Après avoir passé l’été dans le nord, l’un des plus bel oiseau de la planète est de retour au Bas-Saint-Laurent. Le harfang des neiges (ookpik en Inuit) est en nos terres! Des spécimens ont été aperçus à Saint-Germain de Kamouraska, à l’ouest du village (photo ci-haut), dans le Berceau de Kamouraska (au sud de la route 132) et à Pointe-à-la-Loutre (à l’est de la route de Saint-Éloi). La température exécrable des derniers jours n’est pas idéale pour la photo, n’empêche, immortaliser ce bel oiseau est toujours un pur bonheur. Le D5100 a bien répondu à la tâche, même si l’on a regretté le D800E. Quant à l’appâtage des harfangs pour effectuer une photo digne du National Geographic, trop d’exemples de spécimens blessés par des voitures, car rendus trop peu farouches à l’approche d’humains, démontrent l’impact néfaste sur cette espèce vulnérable. Faites preuve de patience et le harfang vous le rendra bien. À ce propos, le magazine QuébecOiseaux refuse de publier les photographies dans lesquelles on a utilisé un appât. On applaudit. Zoom Communication & Photographie (archives, Nikon D300 + Sigma 120-400) Conseils : Privilégiez la mesure de lumière SPOT. La neige risque de fausser la mesure, assurez-vous de bien viser […]
Lire plus