Mardi après-midi, après une matinée complètement folle chez Info Dimanche (le journalisme n’est pas un métier de pantouflard), j’ai eu besoin de me ressourcer, histoire de décrocher. Une semaine qui journalistiquement parlant – forte et riche en belles émotions – se terminait. Quoi de mieux que d’aller photographier en boisé… et pourquoi pas avec une amie!?  – Marie-Claude, drette là, as-tu du temps? [Cliquez pour agrandir les photos] Nous voilà donc au parc des Chutes. Un retour pour moi. Marie-Claude, y est où ton kodak? Marie-Claude, y est où ton trépied? Marie-Claude… Les couleurs du ciel s’estompent rapidement. Le temps nous manque. Tant pis, la jasette compense pour les couleurs. Pour le reste, il faut savoir s’adapter. Je fais un cadrage à l’aveugle (un filtre ND 400 est vissé sur l’objectif), le temps s’écoule vraiment rapidement, je ne veux pas perdre la couleur dans le nuage. Marie-Claude et moi avons repéré un secteur dégagé,  nous nous y installons. Sept minutes plus tard, j’obtiens l’effet souhaité du point de vue des couleurs, mais un un temps de pose plus long aurait été préférable. Encore une fois, on le voit, l’après-midi était déjà bien avancé. De jour, les résultats sont bien différents, les […]
Lire plus
Un ciel obscur mercredi, soir de tempête. Près de 40 centimètres de neige sont tombés dans la journée. Alors que l’hiver revêt à nouveau son manteau blanc, la rivière résiste. Rivière du loup, février 2013 [Nikon D800E + 28-300, ISO 100, 28mm, f13, 2s, trépied] Comme l’encre renversée sur une feuille immaculée, la rivière s’étiole au fil de l’eau jusqu’aux racines du fleuve. Le ciel obscur s’avoue vaincu face à l’heure bleue. Le noir bleuit, le photographe respire une photographie qui tarde à s’imprégner, dans l’esprit comme sur le capteur. Le cellulaire résonne, le quotidien reprend ses droits sur ce trop bref moment d’éternité. Heure bleue, février 2013. [Nikon D800E +28-300 VR, ISO 50, 35mm, f25, 25s, trépied] Une journée de tempête où petits, dispensés d’école, et de grands, les yeux noyés dans une rivière de satin noir, y auront trouvé leur bonheur. Si l’hiver est synonyme de conditions routières difficiles, de déneigement, de froid et j’en passe, reste que l’hiver… c’est l’fun! Pelleter avec le sourire, vive les enfants! Février 2013. [Nikon D5100 + 18-200 VRII, ISO 400, 70mm, f5,6, 1/800s, main levée]
Lire plus