Un iglou, des yeux verts et un Rebel

François · décembre 14, 2012 · François, Zoom Communication & Photographie · 3 commentaires

Un lecteur nous a récemment fait remarquer que la présence d’un antique Canon Rebel (300D) faisait « tache » dans notre liste de matériel dominé par des reflex et lentilles de marque Nikon. Il faut savoir qu’il fut un temps – Rebel (300D), Rebel XT (350D), 30D et 40D – Zoom Communication & Photographie, qui n’était qu’une idée embryonnaire dans le cerveau de François, était teintée au rouge Canon.

Seul le vieux Rebel a survécu au passage chez les jaunes (Nikon). Non pas par attachement, l’appareil a été acheté usagé en 2007, mais parce qu’il n’a jamais trouvé preneur. François en a donc fait son appareil « tout-temps ».

Et pour être franc, du moment qu’on ne le repousse pas trop dans ses derniers retranchements, le bougre s’en tire plutôt bien. Ce n’est pas un Nikon D800E, ou un Canon 1D x, loin sans faut, mais… quand les conditions de prise de vue menacent l’équipement et que la luminosité est au rendez-vous, il répond fidèlement présent. Pas mal pour un boitier plastique vieux de 2003.

Vous avez un Nikon D200, D300, D700, un D2xs, un Canon 20D, 30D et j’en passe, votre appareil vous en donnera beaucoup plus, en dynamique, en précision de l’autofocus, en gestion du bruit et dans de nombreux autres paramètres.

Les nouveautés sont attirantes, mais si l’on peut se permettre un conseil, investissez dans le verre avant toute autre chose. Ensuite, trouvez votre boîtier, celui avec lequel votre créativité s’exprimera sans le moins de compromis et prenez le temps de le maîtriser à fond.

Bon vendredi à tous.

3 Commentaires:
  1. Belle Marianne. Toujours aussi photogénique. C »est très important, le conseil que tu nous donnes, François, d’investir dans des lentilles de qualités. Les caméras passent mais les lentilles restent. Corrige moi si je me trompe, mais un reflex d’entré de gamme équipé d’une lentille professionnel, genre(2.8) à pleine ouverture, donnera un meilleur résultant qu’un reflex pro équipé d’une lentille bas de gamme.

    Jean Soucy · décembre 14, 2012
    • Globalement, oui. Mais attention de ne pas comparer des pommes à des oranges. Un boîtier pro présentera une meilleure dynamique, une meilleure gestion du bruit, à l’exception du D800/D800E une meilleure rafale, un AF plus précis, une mesure matricielle sur plus de zones, une meilleure construction, un viseur plus lumineux et grand.

      Mais si on y visse un cul de bouteille, le contraste, la saturation et le piqué seront aux abonnés absents alors que le vignettage, les distorsions seront bien présents.

      Comparons ce qui peut l’être. « Je possède un D5100 et une 18-105, mais le nouveau D5200 propose 8mpx de plus pour un total de 24, comme le D600. Devrais-je remplacer mon D5100 pour le D5200? » La réponse est simple, non. Investissez plutôt dans une belle focale, un Sigma 35f1.4, une Nikkor 16-35, une Nikkor 70-200f4 ou l’abordable et très qualitative 85f1.8 G. Avec une focale fixe très ouverte (24, 28 (la nouvelle Nikkor 1,8 est sensas), 35 (la Sigma), 50, 85, 105, etc.), ou une macro, vous pourrez libérer votre créativité en jouant beaucoup plus avec la profondeur de champ qu’avec un ennuyeux 18-105. Vous aurez même l’impression d’avoir un appareil neuf entre les mains tellement la hausse qualitative de vos photos sera importante.

      Même chose s’il s’agit d’un premier achat. Ne vous contentez pas du zoom de base. Ne mettez pas tout votre budget dans le boitier. Et avant d’acheter deux ou trois focales, attendez de vous connaître comme photographe. 😉

      Le verre en premier. Mais si vous avec le budget pour les deux, tant mieux.

      Zoom Communication · décembre 14, 2012
  2. Merci François pour ce complément d’informations très utile.

    Jean Soucy · décembre 14, 2012

Désolé, commentaires fermés.